HISTOIRE(S) DE PLIS ET DRAPÉS
 

 

Ange de mer

Tout en me préoccupant du drapé, je me suis émancipé des œuvres du musée pour poursuivre le travail relatif à Plaine-mer que je conduis depuis de nombreuses années. J’ai photographié mes chemises, étendues face à la mer, gonflées au gré du vent, devenu ce jour-là tempête.
Ces chemises drapées de bourrasques se sont métamorphosées en silhouettes insolites que j'ai baptisées Anges de mer avec en mémoire les anges de Philippe de Champaigne.