SCULPTURES D'OIRON

K.O.U.A.C. Oiron 2004
Il fait chaud, l’été nous invite à chausser léger, le pied respire. C’est bien. La sandale a en effet l’avantage d’être ouverte, en revanche, ces petites aérations autorisent l’intrusion de petits cailloux, notamment dans les allées proprement gravillonnées du château d’Oiron.
La démarche de nos visiteurs peut en être quelque peu modifiée. Si soudain, l’un d’entre eux avance à cloche-pied, soyez-en sûr, il tente d’extraire ce fameux scrupule de sa chaussure.


SCRUPULE n.m. est emprunté (1375) au latin scrupulus « petite pierre pointue » et par figure « sentiment d’inquiétude, embarras, souci » (d’où l’anglais scruple, à moins que celui-ci ne soit repris au français, à l’allemand skrupel), diminutif de scrupus « pierre pointue », d’origine obscure.
LE ROBERT dictionnaire historique de la langue française.

K .O.U.A.C. Kermesse Officielle et Unifilaire d’Art Contemporain